l

 

l

 

 

23 février 2013

L'ANEC a un nouveau bureau.

 

Résumé de la réunion de la Commission des standards du 5 décembre 2009

Présents : Samuel Boucher (collège juges), André Espérou (collège juges), Thierry Mourey (collège juges), Bernard Giraud (collège éleveurs), Patrice Morgallet (collège éleveurs)
Excusé : David Baggs (collège éleveurs),
Invités présents : Eddy Mayeur, Guillaume Vigneron, Patrick Chauvelot, Henri Buisson
Invité excusé : Jean Alibert

Premier point : demande d'homologation du curly

Patrick Chauvelot en est l'initiateur. Il a envoyé à la Commission un projet de standard et nous décrit le Curly comme « un lunkarya à poils courts, sans mèche, au poil rêche mais pas raide, frisé, dense, volumineux». Il nous informe que les souches allemandes ont un poil plus ou moins long, sans favori ni frange. Les poils doivent être de plus de 4 cm et l'animal possède 2 rosettes sur la croupe.
La commission accepte à l'unanimité de démarrer une procédure d'homologation de cette race potentielle mais informe M. Chauvelot, vue la description faite de la race, qu'il est possible que l'animal qu'il nous décrit ne soit autre qu'un Teddy Suisse à rosettes. La commission demande donc des photos dans un premier temps et expertisera les sujets présentés aux expositions durant les 3 années à venir. Châteaudun et/ou Salomée sont les deux prochaines expositions proposées pour l'expertise. La race mérite sa place dans le standard indéniablement mais il est possible qu'au final le nom de Curly soit transformé à l'instar des poils longs à rosettes en « Teddy suisse à rosettes ». Cette race est donc prise en compte pour la procédure d'homologation sous la houlette du chef de file M. Chauvelot. La Commission invite donc les éleveurs à se rapprocher de lui.

Deuxième point : l'homologation du lunkarya

Guillaume Vigneron fait le point sur le lunkarya en deuxième année d'homologation. Suite à l'intéressante formation technique qu'il nous a produite cet été lors de la journée de formation des éleveurs et des élèves-juges, il rappelle que le souhait des éleveurs est de classer les lunkaryas dans la catégorie des poils longs. La densité doit être très forte et c'est une des caractéristiques majeures de cette race. Toutes les couleurs sont souhaitées admises.

Troisième point : le rex et le teddy

Le président de la Commission a souhaité qu'il soit fait état des races Rex et Teddy. En effet, tant sur Internet que désormais dans les expositions, on voit apparaître des dénominations de plus en plus fantaisistes qui amènent souvent les juges à éliminer des sujets exposés sous un nom « exotique ». C'est dommage selon lui car certains sujets sont de bonne facture. Un long débat s'ensuit. Les membres de la commission constatent que le rex ou le Teddy américain – souvent dénommé également US Teddy - (à poils légèrement plus longs), s'il est avéré qu'ils ont des gènes différents pour coder pour l'expression du poil dressé, sont d'apparence très proche phénotypiquement. Or, un juge a pour tâche de classer des animaux sur leur seule apparence. On constate par ailleurs que notre façon française de mesurer les poils des rex (moyenne des longueurs prises sur le nez, le dos, la croupe) est une bonne manière, partagée par les anglo-saxons, mais qu'eux même procèdent auparavant au grooming qui réduit la longueur des poils en retirant les poils recteurs de la fourrure. Après plusieurs années de mesures, on est en droit de dire que la taille de 13 mm pour la longueur est trop faible, les bons sujets se situant dans notre méthode de jugement vers 15 mm. Aussi, afin de pouvoir juger les Rex et les Teddies américains en France, une modification des standards des Rex est proposée :

Quatrième point : l'UPL doré à oeil noir

La catégorie UPL s'enrichit d'une nouvelle couleur : le doré à œil noir. Ainsi le standard devient : « la couleur est d'un riche orangé de la base à la pointe des poils. Les yeux sont noirs ou roses. Les oreilles, la plante des pieds et les ongles sont pigmentés de couleur claire uniformément. Dans les défauts éliminatoires, on ajoute peau noire ou rose» afin de bien différencier les dorés des rouges ou même des fauves. On rappelle qu'il n'est pas fait de différence entre un œil rouge ou un œil rose, ce quelle que soit la race.

Cinquième point : UPL ardoise (slate)

On admet également le cobaye unicolore « ardoise » (slate en anglais). Il a la couleur d'un jeune lilas et se décolore peu ou pas en vieillissant. Cela correspond à notre ancien « gris-rose » mais il a en revanche un œil foncé (parfois à reflets rubis). La description de cette robe est la suivante : « la couleur est d'un bleu ardoisé – lilas foncé – sans reflet havane ou roux, les oreilles, la plante des pieds et les ongles sont le plus foncé possibles, les yeux sont noirs à reflets rubis possibles. Défaut léger : oreilles un peu rosées, couleur du manteau un peu trop claire. Défauts éliminatoires : œil rose, peau trop claire, reflets roux ou havane sur la fourrure ».

Sixième point : l'abyssinien satin

Un débat s'établit ensuite sur l'abyssinien satin et il est décidé de poursuivre sa non homologation sachant que la satinisation amincit le poil et le rend plus souple ce qui est antinomique avec le caractère « poils durs » de l'abyssinien. Mais on va ajouter dans les défauts légers « fourrure satinisée » pour laisser place à d'éventuels candidats qui pourraient présenter des abyssiniens satins aux poils durs. Il en va de même pour les rex où des sujets peuvent être proposés au jugement pour peu que les poils soient vraiment durs. La satinisation devient un défaut léger n'éliminant pas l'animal.

Septième point : les feux

On acceptera désormais des feux avec une couleur crème des poils à la place du feu. La couleur recherchée est intense et telle qu'elle est définie chez les UPL crème (c'est une couleur tendre, pure et uniforme sans couleur cuivrée ou citron. La base des poils légèrement plus claire est autorisée). La Commission rappelle qu'il ne faut pas les croiser avec des feux. Le tableau du recueil des standards devient donc :

Couleur principale du manteau

Couleur du ventre et des marques (tour des yeux, menton, dessus des oreilles)

Appellation

Noir Feu (rouge atténué) Feu noir
Havane Feu (rouge atténué) Feu havane
Lilas Feu (rouge atténué) Feu lilas
Noir Crème Crème et noir
Havane Crème Crème et havane
Lilas Crème Crème et lilas
Noir Blanc Noir et blanc
Havane Blanc Havane et blanc
Lilas Blanc Lilas et blanc

 

l

 

 

 

ACCUEIL

INDEX
Page d'accueil
Organigramme
Les news
Adhérez à l'ANEC
Commandez vos pastilles FAEC

 

LE COBAYE

Généralités
Maladie
Éthologie
Génétique
Toilettage

 

LES RACES

Le standard français
Les poils courts
Les poils durs ou dressés
Les poils longs
Les poils satinés

 

DIVERS

Contacter l'ANEC